Comme je suis 2020

by Martin Deschamps

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      $14.99 CAD  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Type «Digipack» avec livret
    Visuel : S.P.I.N. Prod

    Includes unlimited streaming of Comme je suis 2020 via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 15 days

      $20 CAD or more 

     

1.
J’vis chaque instant en noir et blanc Même quand l’soleil s’allume Moi dans ma tête y a ben d’la brume J’ai tant braillé tous les soirs Ô désespoir Pour que tu reviennes puis pour qu’on s’aime Sans jamais faire d’histoires Pourtant elle t’avait dit Avoir trouvé en toi l’homme de sa vie Mais la pluie est tombée et le vent a tourné Ton bonheur s’est en allé Pourquoi donc nuit et jour Demain et pour toujours Mon amour j’attends ton retour Même si l’éternité Essaie d’me libérer De tout c’que j’éprouve Me v’là au bout d’mes blues J’ai le cœur dans un étau J’ai mal jusque dans les os J’ai pensé que ce serait moins tragique De te le dire en musique J’me cache dans mes tiroirs pour pas y croire Pis quand j’suis seul, je m’engueule Avec mon miroir Pourtant tu sais où la trouver Mais son cœur est entouré de barbelés Bien gardé, protégé par un autre qui sait Qui t’empêche de l’approcher Pourquoi donc nuit et jour Demain et pour toujours Mon amour j’attends ton retour Même si l’éternité Essaie d’me libérer De tout c’que j’éprouve Me v’là au bout d’mes blues Pourtant elle t’avait dit Avoir trouvé en toi l’homme de sa vie Mais la pluie est tombée et le vent a tourné Ton bonheur s’est en allé Pourquoi donc nuit et jour Demain et pour toujours Mon amour (quel amour) j’attends ton retour Même si l’éternité Essaie d’me libérer De tout c’que j’éprouve Me v’là au bout d’mes blues Pourquoi donc nuit et jour Demain et pour toujours Mon amour (quel amour) j’attends ton retour Même si l’éternité Essaie d’me libérer De tout c’que j’éprouve Me v’là au bout d’mes… Me v’là au bout d’mes blues
2.
Hoolàlà! Senorita Florence K C’est lui le sex-symbol Dans les bars, les casinos Et toutes les femmes s’y collent Elles en font même un peu trop Casanova, Hoolàlà! C’est un tombeur en série Allegro manontropo Parmi les plus jolies Je t’en prie choisis mon numéro Casanova dis-moi pourquoi Toutes les femmes tombent sur le dos Quand tu danses le calypso Quand il m’entraîne sur la piste Je sens ses doigts dans mon dos Soudain plus rien n’existe Et l’amour fait des solos Casanova dis-moi pourquoi Toutes les femmes tombent sur le dos Quand tu danses le calypso Casanova dis-moi pourquoi Toutes les femmes tombent sur le dos Quand tu danses le calypso Casanova, Hoolàlà!
3.
Comment ça que t’es parti J’pensais que tu resterais tout le temps Mais c’est plus comme avant Quand on se laissait pour se reprendre J’ai mis mon cœur en file d’attente Pour pouvoir rêver en silence En silence Je l’sais qu’je me répète Je l’sais que ça peut-être Même plus d’importance pour toé Ça fait deux ans Deux ans ça je l’sais Que t’es heureuse sans moé Mais on écrit pas pour être compris On écrit pour se comprendre Faque sors dont ton crayon Pis vas réinventer des paroles Sur cette maudite feuille lignée de chimères Pis j’vas m’apercevoir que ma chanson C’est quasiment une prière Mais combien va falloir j’en écrive de tounes Pour te plaire J’arrive même pas à me souvenir de la dernière fois que je t’ai vu rire Vas-tu finir par en revenir Moi quand j’vas ailleurs c’est pas plus beau Le cul c’pas assez, l’amour c’est trop On dirait que j’peux plus m’ouvrir Comment ça que tu m’as pas dit Que ça serait plus jamais pareil Plus jamais le soleil Entre deux lendemains Moi qui avais tellement peur du noir J’ai jamais su retrouver mon chemin J’avais besoin que tu tiennes ma main Faque j’vas ressortir mon crayon Pis j’vas réinventer des paroles Sur c’te maudite feuille lignée de chimères Pis j’vas m’apercevoir que ma chanson C’est quasiment une prière Mais combien va falloir j’en écrive de tounes Pour te plaire Oublie que je chante une chanson d’amour Oublie qu’on a pris tous les détours Oublie qu’on a été ensemble Oublie donc tout ce qui fait qu’on se ressemble Oublie les matins qui finissaient plus Tout ce qu’on s’est donné, tout ce qu’on s’est repris Oublie la peur, oublie la sueur Pis dis-moé que mon chien est mort Que mon chien est mort Dis-moé que mon chien est mort
4.
Vous savez s’il y a quelque chose de plus difficile Que de faire plaisir à tout l’monde C’est bien de faire plaisir à sa blonde Parce que lui sa blonde est tellement… Sa blonde est tellement, ooh yeah! Quand j’me lève le matin Pis qu’elle, elle reste couchée Je m’enfarge dans son linge Elle me dit de me ramasser Moé j’cours dans la cuisine J’lui fais l’déjeuner Mais elle m’dit j’t’au régime Depuis la semaine passée J’y dis, « voyons chérie, Moé j’t’aime de même » Elle dit : « arrête de me niaiser » Ma blonde est tellement… Elle me rend heureux, Mais elle est tellement… Que j’me casserais en deux J’arrive à l’ouvrage Déjà huit messages C’est ma bien-aimée Qui veut m’annoncer Qu’à soir, on sort Pis qu’elle a pas d’argent Pour aller s’acheter Des nouveaux vêtements J’ l’appelle, j’lui dis « Chérie, prends- en dans mon tiroir » Ben elle l’a tout dépensé Ma blonde est tellement Elle me rend heureux Mais elle est tellement Que j’me casserais en deux Je reviens de travailler Y a rien pour souper Sans perdre de temps Je l’invite au restaurant Tout de suite elle m’ dit : OK Elle m’ donne un baiser Mais faut pas être en retard À son fameux party Ça fait que j’embarque dans l’ char Mais y’ a fallu que j’attende Après son fer à friser Après s’être fait payer Des verres toute la soirée Par tous les vautours À qui elle avait jasé Ils sont retournés à la maison Ils filaient un peu cochon Mais comme elle avait trop bu Y’a bien fallu Qu’il la porte jusque dans leur lit Pis là elle s’est endormie Ma blonde est tellement… Elle me rend heureux Mais elle est tellement… Que j’me casserais en deux
5.
Tu m´regardes d´une drôle de manière Aurais-tu quelque chose à me dire? Depuis deux semaines c´est l´enfer pour moé Essaye pas de me mentir En me disant que tu m´aimes T´est aussi froide que l´hiver Où est mon soleil doré? T´est aussi bocké que le bock de bière Que j´suis pris pour embrasser Faut qu´tu t´vides le cœur Alors n´es pas peur Quand? Quand me diras-tu? Que tu ne m´aimes plus? Que les sentiments que t’as eu pour moé Se sont évaporés? Quand? Quand me diras-tu? Que tout est perdu? Et si tu veux partir C’ pas moé qui va te retenir J´ai plus d´idée pour ce couplet-là T´arrives plus à m´inspirer J´avais tellement le goût de l´écrire pour toé Mais faut que tu m’ dises ce qui ne va pas Quand j´veux te faire sourire À c’t’heure tu soupires, Oh tu ssoupires Quand? Quand me diras-tu? Que tu ne m´aimes plus? Que les sentiments que t´as eu pour moé Se sont évaporés? Quand? Quand me diras-tu? Que tout est perdu? Et si tu veux partir C’ pas moé qui va te retenir Quand j´veux te faire sourire À c’t’heure tu soupires, Oh tu ssoupires Quand? Quand me diras-tu? Que tu ne m´aimes plus? Que les sentiments que t´as eu pour moé Se sont évaporés? Quand? Quand me diras-tu? Que tout est perdu? Et si tu veux partir C’ pas moé qui va te retenir Qui va te retenir C’est pas moé qui va te retenir Si tu veux partir Dis moé-lé que tout est perdu
6.
T’as toujours eu juste un soulier Le gauche, toujours le gauche Mais il est aussi usé que ta paire à toé Le gauche, toujours le gauche Pis c’est le seul qui peut te faire marcher Le gauche, toujours le gauche J’ai gravi des pas mal gros rochers Pis j’ai rushé pas mal gros À groover, à chanter, à rocker Encore, encore, des vrais flots Quand est venu le temps de dételer C’est avec lui que j’y ai donné Le gauche, toujours le gauche Avec lui pas moyen de négocier Le gauche, toujours le gauche Même s’il me fait mener une vie de débauche Une vie de débauche J’ai gravi des pas mal gros rochers Pis j’ai rushé pas mal gros À groover, à chanter, à rocker Encore, encore, des vrais flots C’est ton seul principe de base Le gauche, toujours le gauche Dans mon char ma pédale à gaz est À gauche, toujours le gauche Pis quand j’ai frette, c’est pas à droite C’est à gauche, toujours le gauche J’ai gravi des pas mal gros rochers Pis j’ai rushé pas mal gros À groover, à chanter, à rocker Encore, encore, des vrais flots
7.
Quand ta flèche de malheur Vient me trouer le cœur J’ai-tu l’air d’un archange Qui va chasser sa peine En chantant des louanges Love me, love me, love me, love me, love Toi tu vogues la nuit Là où coule l’eau-de-vie J’ai-tu l’air d’une rivière Quand je verse des larmes Qui n’ont pas de frontières Je l’sais que c’est de la folie De penser que tu peux m’aimer Comme je suis Love, love me baby Prise dans ton aquarium Sous le regard des hommes J’ai-tu l’air d’un dauphin Quand j’tourne autour de toé Dans ta fosse à requin Je l’sais que c’est de la folie De penser que tu peux m’aimer Comme je suis Love me, love me, love me, love me, love Le feu de ta musique Ou le frette de son fric J’ai-tu l’air d’une chanson Quand j’dis j’t’aime pis qu’t’es belle En brûlant d’émotion Je l’sais que c’est de la folie De penser que tu peux m’aimer Comme je suis Love me, love me, love me baby Love me, love me baby
8.
Hey Marty, you wanna go for a little ride Ooooh yeah! Quand j’en ai plein l’casque Pis que je me sens pogné Un coup de gaz pis je change de place J’ai le cœur en « V » pis je l’ai fait chromer Pour rouler à perpétuité Salut Marty, j’embarque sur ton bike Pis je m’en va rider avec toé Où c’est que la trail est rough Pis que la nature est belle Où c’est que partout Poussent des mademoiselles J’m’en va straight pipe sur l’chemin de la liberté Côte à côte avec le Rock n’Roll Mon âme de rebelle est là pour rester Mais je respecte le pacte éternel Entre le Rock n’Roll et pis le Highway J’rock pour vivre pis j’vis pour rouler Allo bébé, j’embarque sur ton bike On s’en va rider Avec le vent d’in cheveux Et mes lunettes fumées Mes vieilles bottes de bécik Un petit souvenir de toé j’ m’en va straight pipe sur l’chemin de la liberté Côte à côte avec le Rock n’ Roll Où c’est que la trail est rough Pis que la nature est belle Où c’est que partout Poussent des mademoiselles J’m’en va straight pipe sur l’chemin de la liberté Côte à côte avec le Rock n’Roll Straight pipe, straight pipe Sur l’chemin de la liberté Straight pipe, straight pipe Avec le Rock n’ roll à mes côtés Straight pipe, straight pipe Sur l’chemin de la liberté Straight pipe, Straight pipe
9.
Mon oiseau moqueur tu vas quitter le nid Tu l’sais que j’t’aime et j’t’aimerai toute ma vie Ma pluie mon soleil bel arc-en-ciel Le temps est venu de déployer tes ailes Ready to go now Décollage en solo Peace and love love love tu dois trouver ta voie Prends soin d’la planète fais le pour toi Ce que tu donnes donnes donnes ça te reviendra Peace and love love love jusqu’au bout des doigts L’avenir m’appelle j’veux rien manquer C’est pas la peine de t’en faire pour moi J’ai eu la chance de grandir à tes côtés J’suis peut-être pas un ange mais j’veux m’envoler Ready to go now oouoohouho Décollage en solo Peace and love love love tu dois trouver ta voie Prends soin d’la planète fais le pour toi Ce que tu donnes donnes donnes ça te reviendra Peace and love love love jusqu’au bout des doigts Je veux voir comme le monde est beau Mais dans les tempêtes souviens-toi de ces mots Peace and love love love tu dois trouver ta voie Prends soin d’la planète fais le pour toi Ce que tu donnes donnes donnes ça te reviendra Peace and love love love jusqu’au bout des doigts
10.
J’gagne juste assez pour arriver J’habite un modeste logis Sur la rue Chambord au coin de Villeray En arrière d’une grosse épicerie Et tous les soirs c’est le même calvaire Ils entrent chez nous par les égouts Décorent mes murs avec mes ordures Ils prennent mes bottes pour des chiottes Ils ont même pris mon fromage en otage S’ils veulent la guerre, ils vont l’avoir Les rats d’la rue Chambord Sont les plus voraces, coriaces, les plus forts Les rats d’la rue Chambord sont sans pitié J’me suis acheté un gros minou Le plus féroce de la Tasmanie Ils en ont fait un Barbecue Ils l’ont mangé avec ma sauce aux fruits Pis pour dessert, y ont mangé la litière Les rats d’la rue Chambord Sont les plus voraces, coriaces, les plus forts Les rats d’la rue Chambord sont sans pitié Ils s’improspectent sous vos couvertes Sans faire de bruit, tard la nuit À la recherche de viande de première qualité Et la partie la plus tendre se trouve sous vos pieds J’ai mis des pièges à loup pis du poison partout D’la dynamite, j’ai tout fait sauter Quand la poussière fut retombée Ils se sont mis à rire de moé Ah! C’est malin, là j’ai plus rien Les rats d’la rue Chambord Sont les plus voraces, coriaces, les plus forts Les rats d’la rue Chambord sont sans pitié Les rats d’la rue Chambord À tous les soirs me font faire des cauchemars Les rats d’la rue Chambord sont sans pitié
11.
Si l’monde était à refaire à soir Faudrait qu’tu prennes le temps d’y voir De t’asseoir Comme un roi sur son trône Bien placé pour s’apercevoir L’importance de chaque seconde Qu’on peut investir dans l’espoir À soir, à soir Tu peux partir pour la gloire à soir Personne pour t’empêcher de le faire Pis d’y croire Prends le chemin de ton choix Sur la terre ou sur une galère On ne te pointera pas du doigt Si tu veux t’envoyer en l’air À soir, à soir Sais-tu que c’est pas ordinaire à soir Ya de quoi qui se passe dans l’atmosphère à soir T’as toujours fait de ton mieux Avec l’aide de ton bon vouloir Pour qu’un rien te rende heureux Tâche de t’en satisfaire À soir, à soir

about

Remerciements :
Ma mère Denise Bissonnette, mon père Robert Deschamps, ma blonde Catherine Granger et ma fille Lou pour leur soutien et leur amour.

Merci à tous ceux qui ont rendu ce projet possible :
Patrick Norman, Éric Lapointe, Florence K, Damien Robitaille, Angel Forrest, Daniel Boucher, Reney Ray, Nanette Workman, Marco Calliari, Lou Granger-Deschamps, Sébastien Plante, Stéphane Beaudin, Stéphane Dussault, Breen LeBoeuf, Ricky Paquette, Glen Robinson, Joémi Verdon, Bernard Quessy, Daniel «Flétan» Cormier, Bernard «Bingo» Deslauriers, Éric Sauvé, Tommy Gauthier, Charles Imbeau, Luc Lemire, Serge Arseneault, Isabelle Verville, Ben Reilly, Eugenio «Kiko» Osorio, Félix Granger-Ménard, Guillaume Beauséjour-Lépine, Dany Lamoureux, Frédéric Beauséjour, Richard Pellan, John McGale, Johnny Gravel, Pierre Pilon, Jean-Guy Grenier, Stéphane Dufour.

Merci à l’équipe d’Ad Litteram pour leur confiance et leur appui :
Guillaume Lombart, Denise Lefebvre, Pascale Préfontaine, Guillaume Théroux, Tiphaine Roustang, Guillaume Vallée, Marina Kelly-Bolduc.

Merci aux fans qui m’encouragent depuis toutes ces années !

credits

released September 13, 2019

Production : MDI – Ad Litteram
Réalisateur : Glen Robinson
Assistants réalisateurs : Ricky Paquette, Martin Deschamps
Assistant technique : Daniel «Flétan» Cormier
Mixage et mastering : Glen Robinson
Graphisme: Spin – Jean-Charles Labarre
Photo de couverture : Laurence Labat
Relations de presse : Joëlle Proulx
Pistage radio : Un par un communications - Mathieu Caron

license

all rights reserved

tags

about

Martin Deschamps Montreal, Québec

La volonté de fer et la voix unique de Martin Deschamps lui permettent de se tailler une place de choix dans le rock québécois. En 2000, les succès de son premier album, Quand?, Casanova et la chanson-titre Comme je suis le hissent au sommet des palmarès.

Vingt ans plus tard, Deschamps revisite son album culte avec 10 invités.
... more

contact / help

Contact Martin Deschamps

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like Martin Deschamps, you may also like: